Par : webmestre
Publié : 13 septembre 2015

ENFIN !...

11 semaines… 11 longues semaines de perturbations subies par les usagers d’IDELIS ! La presse locale nous apprend, ce samedi 12 septembre, un retour à la normale des bus sur le Réseau. ENFIN !
Il est convenu de déclarer après un conflit social réglé : « La bonne volonté l’a emporté ! », « Nous nous réjouissons du compromis trouvé ! », « Accord gagnant-gagnant »… Notre ressenti à nous, usagers ? Pas de quoi se réjouir… 

Tout ça pour ça !

Nous ne comprenons toujours pas pourquoi nous avons dû faire les frais, si longtemps et si durement, de dysfonctionnements techniques internes à l’entreprise. Nous pouvons comprendre un combat syndical touchant aux salaires, aux conditions de travail, aux menaces sur l’emploi…
Mais là, trop c’est trop !
Les dégâts sont considérables : combien d’usagers désemparés laissés sur le carreau manquant leur rendez-vous, en retard au travail, à l’école… ? Combien de clients se détournant du bus pour reprendre la voiture ? L’image que nous retenons des agents du service public, après ce conflit, est déplorable : aucune information fiable sur le service minimum que doit assurer IDELIS, impression de « foutoir » dans l’organisation des lignes tronquées par l’absence de conducteurs, notamment les samedis ou veilles de fêtes comme par hasard !
Nous espérons qu’IDELIS, dans toutes ses composantes, mettra les bouchées doubles pour rattraper les dégâts causés par 3 mois de pagaille !

Dédommager financièrement les usagers et regagner leur confiance !

(A ce jour, pas de réponse d’Idélis à notre demande de dédommagement adressée à la Direction)

Un challenge pour le service public dans une période charnière qui verra mettre en concurrence la gestion du Réseau : nouveau délégataire en janvier 2017. A cette occasion, on ne saurait passer la voix des usagers par pertes et profits ! Message aux employés de la STAP, n’oubliez jamais :

IDELIS, c’est nous qui le vivons, c’est vous qui en vivez !

Association DUT – PAU, le 12 septembre 2015