Par : webmestre
Publié : 14 septembre 2015

Problèmes posés par le local provisoire de la boutique SNCF

La D.U.T., alertée par plusieurs usagers s’est rendue à la gare. Elle a constaté l’existence du local qui comporte quatre postes de travail et n’admet qu’un nombre restreint de clients, les autres, filtrés par un employé, doivent attendre à l’extérieur en plein vent et dans le froid (nous allons vers l’hiver). Un deuxième local attenant au premier aurait donné beaucoup plus d’espace, évité cet inconvénient et facilité le service pour le personnel.

Par ailleurs, aucun panneau, même petit, n’indique les départs et les arrivées de trains (le panneau de l’ancienne brasserie est pourtant disponible). Les fiches horaires ne sont présentes qu’à un seul guichet. Lors de notre visite, il manquait celles de Paris-Tarbes, et Pau-Oloron.

Cet inconfort s’ajoute à la suppression de la brasserie que ne compense pas la petite boutique de substitution dans le hall de la gare –et nous sommes obligés de boire notre café « DEBOUT ! ».

Enfin, nous venons d’apprendre que la mise en accessibilité de la gare ne sera pas affective avant 2019.

  Quand la SNCF nous fera-t-elle préférer le train ?

Jean FRILLEUX

Responsable de la commission rail