Par : webmestre
Publié : 26 novembre 2015

La D.U.T. propose la création d’une halte ferroviaire au sud de Pau, communes de Gan et Jurançon.

 

Extrait de la lettre au Président de la Région Aquitaine, Alain ROUSSET.

 Depuis 5 ans, date de la création de notre association, nous luttons sans relâche pour le désengorgement de l’agglomération paloise en prônant la mise en place de parkings relais en périphérie et l’édification de haltes ferroviaires sur l’axe Ouest-Est entre Artix et Coarraze et Sud entre Pau et Oloron. Ces installations permettront de meilleurs déplacements à l’intérieur de l’agglomération, une intensification de l’utilisation des modes doux et des transports en commun et une réduction significative de la pollution.

 Nous notons avec satisfaction l’enclenchement des études pour la réalisation d’une halte ferroviaire dans le secteur de Billère Lons Lescar ainsi que celles d’Aressy, Assat, et Bordes.

 Sur la ligne du Sud entre Pau et Oloron nous avons étudié et proposé dans les comités de lignes, la réalisation d’un parking relais au niveau de la fromagerie des Chaumes. Cet emplacement suffisamment vaste et déjà desservi par un arrêt de bus urbain verrait son utilisation renforcée par la construction d’une halte ferroviaire, qui serait peu onéreuse (un seul quai à réaliser sur une voie unique sans avoir à la traverser).

 

À environ 300 mètres en aval, nous avons découvert un emplacement dans l’entreprise SNCF, parallèle à la voie existante et en alignement droit sur environ 200 mètres. Cet emplacement pourrait permettre la réalisation d’un évitement qui, joint à celui de Buzy, autorisera un cadencement à la demi-heure aux heures de pointe.

 En même temps, le passage à niveau non gardé situé sur une petite route goudronnée qui voit sa circulation augmenter est très dangereux (un accident mortel et d’autres évités de justesse). Ce serait l’occasion de le réhabiliter et de le sécuriser en l’automatisant.

 Nous souhaiterions enfin d’être associés à titre consultatif aux réunions de travail et apporter notre contribution.