Par : webmestre
Publié : 21 décembre 2015

Communiqué de presse du 21 décembre 2015

Soyons exigeant avec la qualité du Service Public

 Ce samedi 19 décembre, une belle unanimité s’est manifestée autour du choix du mode de gestion du futur réseau de transports à partir de l’année 2017 et pour les… 99 suivantes ! C’est la SPL qui a été choisie par les membres de l’Autorité Organisatrice de la Mobilité (… puisque telle est sa nouvelle définition) - le SMTU - et tous s’en réjouissent (élus d’hier et d’aujourd’hui, syndicats d’Idélis).

Dans ce concert de satisfaction, pas de voix vraiment discordante de la part des usagers. « In fine », c’est quand-même eux qui jugeront sur pièce les effets de ce bel unanimisme ! Nous espérons seulement qu’il ne soit pas que d’un jour…
Nous avons bien compris : « Pas de diminution de l’offre ! », « Faire mieux avec moins ! ». OK, le pari est pris.
Nous constatons que ça démarre plutôt mal quand-même !
• Le vélo en libre service n’aurait pas trouvé son public ! Les interventions de certains élus, relayées abondamment par la presse, le condamnent à disparaître. Au moment où beaucoup de collectivités, en accord avec la Cop21, veulent le promouvoir comme moyen de déplacement alternatif !
•« Tous ces bus pratiquement vides aux heures creuses ! », « Pourquoi rouler jusqu’à 21h – 22h sur certaines lignes ? », entend-on ! Avec une volonté affichée et justifiée de « resserrer les boulons » tout ceci ne présage, malgré tout, rien de très bon.
Restons optimistes. D’énormes gains de productivité sont possibles. Toutes les parties concernées semblent en être conscientes !
Nous, usagers, n’allons pas attendre les bras croisés. Soyons exigeants avec la qualité du service public !
 

 

 

 


La République des Pyrénées 21/12/2015


La République des Pyrénées 23/12/2015