Par : webmestre
Publié : 15 janvier 2016

C’est le deuxième accident qui se produit au même endroit.

La D.U.T (Défense des Usagers des Transports) constate avec regret que l’accident survenu au passage à niveau non automatisé à proximité de la fromagerie des Chaumes a fait une victime, le chauffeur de la voiture a été blessé, nous lui souhaitons de tout cœur un prompt rétablissement, et au conducteur de l’autorail qu’il se remette rapidement de ses émotions.

C’est le deuxième accident qui se produit au même endroit.

Il y a 18 ans une rame Z2 avait pris en écharpe une voiture et l’avait trainée sur 200 mètres causant la mort de ses occupants.

Ce passage à niveau très accidentogène doit être impérativement équipé d’une barrière automatique.

La petite route qui le traverse relie deux quartiers qui se sont développés depuis 20 ans et sert de raccourci pour rejoindre la route d’Oloron et la rocade. Le trafic a fortement augmenté. La signalisation actuelle ne suffit plus (une croix de Saint André et un stop). Le danger vient de l’emplacement de l’ancienne maison de garde barrière toujours en place et qui bouche complètement la vue de l’autorail dans le sens Pau-Oloron ce qui a provoqué le premier accident.

La D.U.T demande donc à SNCF Réseau de prendre très rapidement les mesures nécessaires afin d’éviter un nouveau drame.

 

 


Sud Ouest
14-01-2016
 


La république des Pyrénées
14-01-2016