Par : webmestre
Publié : 15 novembre 2016

La Gare de PAU « oubliée » par la SNCF

Mardi dernier, Le TGV Paris-Tarbes n’est jamais arrivé en gare de Pau. Arrivé à Bordeaux avec 50 minutes de retard, il a été immobilisé dans cette gare qui est devenue son terminus.

Les voyageurs pour le Béarn et la Bigorre ont dû terminer leur trajet en autocar (même pas par un TER) avec plusieurs heures de retard à l’arrivée.

Pour les besoins du service la liaison Bordeaux-Pau-Tarbes a été sacrifiée au profit de Bordeaux-Paris.

Pour couronner le tout à partir du 1er Décembre, des compressions d’horaires aux guichets de Pau vont entraîner la suppression de deux postes d’agents et occasionner une gêne supplémentaire pour les clients et un surcroit de travail pour le personnel restant.

La D.U.T s’insurge contre ce mauvais coup qui s’ajoute aux difficultés pour monter dans les trains : quais trop bas, pas d’escalators, pas d’ascenseurs et entraine une baisse inquiétante du trafic.

Elle lance un appel pressant  à tous les responsables pour stopper cette spirale infernale et améliorer la situatio.

 

© extrait Sud Ouest Béarn et Soule
(page 11 du 17/11/16)