Par : webmestre
Publié : 19 février 2017

Pour le maintien de la « Palombe Bleue »

 Signer notre pétition

Pau le 27 février 2017 :
"Déjà plus de 2000 signatures pour le maintient de la "Palombe bleue"

 

Lors de la manifestation en gare de Pau le vendredi 18 février 2017 pour le maintien du train de nuit "la Palombe bleue", la DUT a recueilli 150 signatures en 2 heures et 850 signatures sur le site en 2 jours.

Ces résultats très encourageants nous incitent à intensifier notre action pour aboutir au maintien de ce train de nuit indispensable pour le Béarn.

 

 

 

Pétition :

 

Le maintien du train de nuit : « la Palombe Bleue » Pau-Paris est absolument indispensable. C’est la seule façon d’arriver à Paris avant 8 heures et de passer toute la journée dans la capitale en prenant le dernier TGV du soir pour rentrer. Idem pour les voyageurs partants de Paris pour passer la journée à Pau. Pour rendre ce service attractif, il convient de proposer à la clientèle un voyage de qualité avec des trains de nuits confortables.
Ils doivent d’abord et avant tout être accessibles pour les PMR. Les voitures couchettes doivent contenir au maximum 4 couchettes par compartiment et des voitures lits à deux places.
 Il faut donc lancer un appel d’offres. Plusieurs constructeurs étrangers proposent déjà des rames : des trains hôtels TALGO déjà utilisés en France sur la ligne Paris-Madrid « Francisco de GOYA » et Paris –Barcelone « Juan MIRO ». La société Siemens a vendu des voitures couchettes et lits sur Paris-Moscou et Nice-Moscou. Les chemins de fer Autrichiens viennent de mettre en service plusieurs lignes avec du nouveau matériel très confortable. Seule une offre attractive pourra permettre de rentabiliser la ligne et de la pérenniser par Dax-Morcenx.

Pour rappel : Tarbes–Paris Austerlitz 874 km et Pau-Paris Austerlitz 814 km (par Bordeaux) ou 920 km (par Toulouse).

Pour signer notre pétition, cliquer ICI.


" « Nous nous battrons jusqu’au bout ! », tempête, avec vigueur, Jean Frilleux. Le nouveau président de l’association de Défense des usagers des transports Aquitaine Grand-Pau, était avec une petite dizaine de ses adhérents à la gare de Pau, ce vendredi, entre 10 h et 12 h. Le but : « faire signer une pétition pour demander le maintien de la ligne de la Palombe Bleue (Pau-Paris de nuit, NDLR) », dont la suppression a été annoncée pour juillet prochain. "

© la République des Pyrénées du 27 février 2017
 


© Sud Ouest du 19 février 2017