Par : webmestre
Publié : 16 avril

La DUT : Les « Gilets Blancs » de l’accessibilité sur les transports.

Depuis le vendredi 22 mars, les membres de la DUT présents à la gare pour l’amélioration de son accessibilité ont revêtu leurs nouveaux baudriers blancs qui leur permettent d’être beaucoup plus visibles et identifiables. Leur port facilite le contact avec les usagers et la signature des pétitions. Nous les enfilerons systématiquement lors de nos manifestations.

Vendredi 12 avril, une nouvelle action mensuelle a eu lieu à la gare de Pau, jour d’une grève au niveau des TER, de nombreux usagers se sont trouvés dans des situations difficiles car aucune information sur ce mouvement n’ a été diffusée par la SNCF.

Une fois de plus, les usagers se trouvent pris en otage et doivent se débrouiller tout seul.

Nous communiquons le témoignage d’une personne à la fin du texte (*).Nous avons dû prendre en charge une personne venant du Québec qui voulait se rendre à Navarrenx.

Un bus, et un train desservent Orthez en partant de Pau, puis aucun moyen de transport en commun entre Orthez et Navarrenx hormis les taxis mais avec un coût important.

Nous avons décidé de la prendre en charge et de l’amener à Navarrenx.

Le maillage du territoire par les transports 64 du Conseil Régional est loin d’être une priorité. Cette dernière péripétie reflète notre contribution au grand débat.

Comment se déplacer pour les personnes âgées, les personnes handicapées

(*) Texte de la personne.

 

Pau le 12 avril 2019, Grève surprise des trains

Je voyage en train tous les deux mois :

soit Pau — Labouheyre (Mimizan), aller retour,

soit Pau –Hendaye, aller retour

 

Aujourd’hui , je suis arrivée à Labouheyre à 10h30 par le car de Mimizan, pour prendre le train jusqu’à Mt de Marsan et le bus de 12h-12h15 pour Pau.

Pas de train, même certains chauffeurs du service RDTL ignoraient la grêve, moi de même.

Ainsi qu’une dame de 92 ans qui allait à Paris avec un billet TGV à partir de Bordeaux. Pas de train.