Par : webmestre
Publié : 24 juin 2015

Les usagers sont inquiets pour l’avenir de la gare de Pau

 La journée d’action de la DUT du mardi 23 juin à la gare e Pau a marqué un tournant dans nos relations avec les usagers et les média. Nous avons enregistré, ce jour là, près de 450 signatures d’usagers excédés de subir les dysfonctionnements de la S N C F. La navette ferroviaire d’Oloron a été remplacée par une navette routière car l’autorail en révision ... à Limoges ! n’a pas été remplacé. Un TER pour Dax a été purement et simplement supprimé.

Nous avons eu l’agréable surprise de profiter d’une couverture médiatique importante : FR3 Aquitaine, France Bleu Béarn et la République des Pyrénées.

Martine LIGNERES-CASSOU, députée, et Christian LAINE, Maire de Lescar, sont venus apporter leur soutien. Lors de la réunion du SMTU du 25 juin presque tous les maires de l’agglomération ont signé aussi la pétition.

Ces soutiens confortent la D.U.T. à poursuivre son action pour qu’enfin, une amélioration substantielle de la situation puisse voir le jour.

Nous exposerons nos griefs au comité de ligne à Orthez le mardi 30 juin à 18 heures.

Début juillet le gouvernement doit valider ou non les conclusions du rapport DURON. Le soutien de la population sera décisif pour la suite des événements.

 

 © FR3 23/6/2015 19/20 JT local Pau Sud Aquitaine : Copie d’extrait


© FranceTVPLUZZ : Lien direct intégral vers FR3 JT Local 19-20 Pau sud Aquitaine du 23 juin 2015

 Les usagers sont inquiets pour l’avenir de la gare de Pau :

© La République des Pyrénées
Par Pierre-Olivier JULIEN  

La DUT Aquitaine a fait signer une pétition hier devant la gare. La DUT Aquitaine a fait signer une pétition hier devant la gare. (B. Celdran)

Les usagers de la gare de Pau sont inquiets. Et ils l’ont fait savoir mardi, en se postant toute la journée devant l’entrée du hall pour faire signer une pétition. Avec cette interrogation : "La gare de Pau a-t-elle encore un avenir ? " La DUT Aquitaine Grand-Pau réagit ainsi aux dernières annonces de la SNCF concernant les travaux prévus cet été (notre édition du 6 juin). A savoir notamment l’aménagement d’un espace de 100 m2 où voisineront un snack, une épicerie et le Relay. Et une refonte de l’espace dédié aux guichets.

"Des rustines" critique le président de la DUT Jean-Michel Tardan qui déplore la fermeture définitive du buffet de la gare. Lui et ses camarades pointent aussi les suppressions de postes, celle, envisagée, des trains intercités entre Bayonne et Toulouse, "ce qui accentuerait un peu plus l’isolement de la région paloise, préjudiciable à son développement économique et touristique."

L’accessibilité oubliée ?

Enfin, les usagers continuent leur combat pour l’accessibilité, "un dossier sur lequel on planche depuis quatre ans mais on ne voit toujours rien venir. Alors que les travaux devaient débuter cette année" souligne Jean-Michel Tardan. Autant de sujets qui ont sensibilisé quelques élus et de nombreux voyageurs : en à peine trois heures, les manifestants avaient déjà recueilli plus de 200 signatures.

Une pétition que la DUT compte remettre à Bernard Uthurry, vice-président de la Région, lors du comité de ligne qui se tiendra le 30 juin à Orthez. A noter que dimanche, Jean Frilleux, membre de l’association, sera en mairie de Billère à 10h pour une conférence sur la place du Béarn dans le système ferroviaire français.
© La République des Pyrénées