Articles

  • Palombe bleue : Landes, Pays Basque, Béarn Territoires oubliés, territoire ignorés, territoires méprisés - 21 juillet

    Les vacances estivales sont une période propice pour porter des "coups fourrés" en tablant sur une moindre vigilance dans la contestation.
    Pour le train de nuit, la France s’arrête à Tarbes. Il ignore des territoires peuplés d’un million d’habitants qui sont considérés comme une réserve d’indiens, un parc d’attraction touristique pour les parisiens pendant l’été.
    La mesure du ministre (d’un Président d’origine bigourdane qui ignore ses voisins ?) est un non-sens économique et écologique. Elle fait fi des (...)

  • Même avec la « Palombe Bleue » le Béarn continue à être le "Pays oublié ". - 8 février

    Communiqué de presse
    Le projet de remise en service du train de nuit : la « Palombe Bleue «  : Paris Toulouse Tarbes s’arrête dans la capitale bigourdane. Le Béarn et le Pays Basque sont donc exclus de cette liaison.Une fois de plus, ces petites régions, vues de Paris, sont donc les « Pays oubliés ». Néanmoins, dans sa grande bonté, le ministre des transports nous fait l’aumône d’une prolongation vers Pau et Hendaye pendant l’été.
    Or, le service composé d’un seul train passant par Tarbes, Pau et (...)

  • L’activité aérienne en Béarn en 2020 : une année et des prévisions sombres - 2 février

    L’aérogare a été complètement fermée du 30 mars au 10 juin. Le personnel est en chômage partiel depuis le 19 mars avec seulement 33% d’activité depuis cette date. Le chiffre d’affaires a diminué de 45%.
    Le trafic passagers est tombé de 600 000 à 185 000 ; les estimations sont de 250 000 pour 2021 et 330 000 pour 2022. Le nombre de vols a été considérablement réduit avec des avions de type Ambraer de 70 places.
    Les perspectives sont donc des plus sombres. Le compte d’exploitation déficitaire de plusieurs (...)

  • LES PROJETS D-AMENAGEMENT DU NOUVEAU PARVIS DE LA GARE DE PAU- DU POLE D-ECHANGE MULTIMODAL ET DE LA PLACE DE LA MONNAIE SONT UN TOUT - 2 février

    « La République » – le 15/10/2016 – Extrait-
    « Le grand défi de la gare SNCF, c’est surtout de devenir un pôle multimodal, point de départ-arrivée de la première ligne du futur bus à haut niveau de service. »
    « On doit faire de ce site le nœud de liaison entre voie ferrée et BHNS. Toute la plateforme autour de la gare va être traitée. Une des ailes de la gare et un petit bâtiment vont notamment disparaître du paysage pour laisser passage aux futurs bus » a expliqué François Bayrou. Pratique aussi pour (...)

  • De très fortes réserves sur l’aménagement futur du pôle mulltimodal à Pau exprimées dans un article de la République des Pyrénées du 28 janvier - 28 janvier

    © La République des Pyrénées
    28-01-2021

  • Ligne Pau-Oloron : Les trains pourront bientôt se croiser. - 1er janvier

    ENFIN !!!
    Depuis sa création (11 ans déjà) la DUT, aux côtés du CRELOC et d’autres associations, a milité pour la réouverture de la ligne Pau Canfranc Sarragosse. Elle a multiplié les manifestations et les pétitions (plusieurs milliers de signatures) en gare de Pau.
    Parallèlement, à chaque comité de lignes, elle a réclamé avec insistance la mise en service de l’évitement de Buzy qui permet une intensification des circulations surtout aux heures de pointe du matin et du soir. Grâce à la prochaine (...)