Par : webmestre
Publié : 8 février

Même avec la « Palombe Bleue » le Béarn continue à être le "Pays oublié ".

Communiqué de presse

Le projet de remise en service du train de nuit : la « Palombe Bleue « : Paris Toulouse Tarbes s’arrête dans la capitale bigourdane. Le Béarn et le Pays Basque sont donc exclus de cette liaison.Une fois de plus, ces petites régions, vues de Paris, sont donc les « Pays oubliés ». Néanmoins, dans sa grande bonté, le ministre des transports nous fait l’aumône d’une prolongation vers Pau et Hendaye pendant l’été.
Or, le service composé d’un seul train passant par Tarbes, Pau et manœuvrant à Dax (rebroussement) pour repartir vers Bayonne et Hendaye a un temps de parcours beaucoup trop long.L’utilisation de voitures corail à plancher haut rend leur accessibilité difficile pour un grand nombre de voyageurs.
Avec des bagages et des enfants. L’attractivité du train de nuit s’en trouve considérablement amoindrie.
Face à cette situation, la DUT souhaite fortement que les pouvoirs publics, tous les élus et les associations concernées appuient nos propositions déjà formulées et que nous rappelons :

- Remettre la « Palombe Bleue » composée de 2 demi-trains pour Hendaye et Tarbes par Bordeaux avec séparation à Dax (regroupement pour le retour).
- Utiliser de préférence 2 demi-rames TALGO formées dès le départ à Austerlitz et composées chacune d’une motrice et d’une voiture pilote afin que le découplage/ recouplage en gare de Dax se fasse sans manœuvre et le plus rapidement possible.

Ces rames, à plancher bas, confortables et très accessibles permettront un départ vers 23h et une arrivée entre 7 et 8h du matin. La rame d’Hendaye pourrait avoir son terminus à Irun.
La liaison de nuit doit fonctionner toute l’année.

Contact : Jean Frillleux (06 82 44 44 98)

© Journal La République des Pyrénées :
mardi 9 février2021
 
 

© Les Journeaux de France Bleu Béarn Bigorre,
extraits du mercredi 10 février 2021 - 9h.