Trains Intercités

samedi 12 janvier 2013
par  webmestre
popularité : 33%

Trains d’équilibre du territoire(TET) ou inter cités
Sur la ligne Hendaye Toulouse (et au delà ) : propositions de la DUT.
Par Jean Frilleux : responsable de la commission rail.

En 1996, j’avais réalisé l’étude de la ligne pour l’association Prospective et Développement, et l’IRSAM.

Aujourd’hui, 16 ans après, il est intéressant d’observer l’évolution du trafic .
 Nous constatons :
1-La disparition des trains « nationaux » : le train de nuit Hendaye- Lyon -Vintimille et le train de jour Hendaye - Marseille.
2-La réduction des trains intercités Toulouse -Bayonne et la quasi disparition de la relation directe Toulouse-Hendaye.
Seules restent les relations régionales Toulouse Tarbes et interrégionales Toulouse Pau légèrement renforcées.
Il n’appartient pas à la DUT d’outrepasser ses domaines de compétence. Quelle que soit l’autorité organisatrice, la re dynamisation du trafic inter cité passe par un renouvellement complet du matériel.
Celui-ci doit être :
Accessible : à partir des quais mi-hauts (à mettre aux normes à Pau !) on doit pouvoir entrer de plein pied dans chaque wagon. La largeur des portes d’entrée (1300mm) permet le passage simultané de deux voyageurs te des fauteuils roulants.
Réversible : pour éviter les manœuvres en gare et gagner du temps au rebroussement de Bayonne vers Hendaye et de Toulouse vers Marseille.
Suffisamment long et puissant : pour accueillir environ 400 voyageurs et gravir la rampe de Capvern( 33%0).
Confortable : pour supporter un temps de parcours de 3h30 entre Toulouse et Bayonne et plus de 4h entre Toulouse et Hendaye. Il faut donc équiper les rames en grand confort longues distances.
Il serait souhaitable de faire recirculer le plus rapidement possible des trains Hendaye Marseille, soit en rame directe avec correspondance pour Lyon à Montpellier (2 A/R ) soit avec terminus à Montpellier et correspondance pour Marseille et Lyon (3 A/R).
 
Il ne nous appartient pas de proposer un constructeur pour la fourniture des rames .Nos propositions indiquées précédemment doivent être incluses dans le cahier des charges de l’appel d’offres lancé pour l’achat des trains.
Nous savons qu’une demande existe et qu’un nouveau matériel attractif permettra de revitaliser cette transversale pyrénéenne trop longtemps délaissée.
La DUT.