Par : webmestre
Publié : 19 avril

Voici le courrier que nous avons reçu d’une usager de la SNCF :

 « Je voyage en train tous les deux mois :

  • soit Pau — Labouheire (Mimizan), aller-retour,
  • soit Pau –Hendaye, aller-retour

 Aujourd’hui, j’avais prévu de me rendre à Pau par le bus Mimizan-Labouheire du service RDTL (départ 9h40), puis Labouheire-Mont-de-Marsan en train via Morcenx à 11h08, arrivée prévue à 11h 45, enfin le bus OUI-SNCF de 12h pour Pau, arrivée à 13h43.

Soit 4 heures de trajet.

Je suis arrivée à Labouheire à 10h30 comme prévu, pour prendre le train jusqu’à Mt de Marsan.

Pas de train, même certains chauffeurs ignoraient la grève, moi de même.

Rencontré :

  • une dame de 92 ans qui allait à Paris avec un billet TGV à partir de Bordeaux. Pas de train.
  • une jeune Chinoise désespérée qui a attendu 1h30 pour acheter un billet pour le lendemain. Impossible ! Je lui dis d’essayer par internet, elle répond que c’est trop compliqué.
  • Une autre dame qui arrive avec un billet pour Angoulême, et qui nous informe qu’on l’a prévenue (sans horaires) ce matin à 11h.

Un bus vient chercher les voyageurs pour Bordeaux à 13h25 soit 2h25 de retard.

Et mon train pour Morcenx apparaît à 14h08, arrivée à 14h20.

A Morcenx, train pour Dax à 15h45, soit 6h pour traverser le seul département des Landes. Départ à 17h pour Pau, arrivée à 19h05.

10h05 de trajet ! … »