Pau - Canfranc : Saragosse ?

mercredi 9 novembre 2011
par  webmestre
popularité : 90%

 

La DUT exige la réouverture rapide du Transpyrénéen du Somport : Pau-Canfranc-Saragosse. Quarante ans de tergiversations et d’atermoiements, ça suffit !!

 La réouverture de cette ligne est indispensable au désenclavement du bassin de l’Adour. Elle permet en effet :

>> une liaison ferroviaire directe sans rupture de charge avec la plate forme intermodale de Saragosse, plaque tournante de la péninsule ibérique sachant que l’écartement international déjà présent à Huesca sera prolongé jusqu’à Canfranc. Elle génèrera un trafic fret économiquement viable et évitera une noria de camions en vallée d’Aspe. Elle sera la première ligne à écartement international à franchir les Pyrénées Occidentales.
>> une liaison confortable et rapide de Pau à Saragosse et Madrid : 3h20 pour Saragosse, 4h30 pour Madrid soit une heure de moins que Pau-Paris. Toulouse bénéficiera aussi de cette réouverture.
>> un désenclavement de la vallée d’Aspe.
>> un développement touristique de part et d’autre des Pyrénées et la relance des pèlerinages vers Lourdes et Saragosse.

Cette réouverture peut se faire en 3 ans et pour un coût dix fois inférieur à la construction d’une autoroute.
Nous comptons sur vous pour que, avec les associations amies, nos actions aboutissent enfin au démarrage des chantiers.

 

Pour la réouverture et la modernisation de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc

-

 le rail, c’est la sécurité quasi-absolue

 le rail, c’est de loin le mode de transport le moins polluant (0,5 % d’émission CO2)

 le rail, c’est ne jamais connaître les encombrements

 le rail, c’est la régularité (98 à 100% des trains sont à l’heure entre Pau et Oloron)

 le rail, c’est un cadencement progressif et pérenne

 le rail, c’est de nombreux arrêts prévus sur le parcours Pau-Canfranc et l’Espagne

 le rail, c’est le confort, la détente, la convivialité

 le rail, c’est le transport anti-stress par excellence

 le rail, c’est le mode de transport le moins vulnérable face aux intempéries

 le rail, c’est un vecteur efficace pour l’intermodalité et l’aménagement du territoire

 le rail, c’est davantage de dessertes dans le PDU (Plan des Déplacements Urbains)

 le rail, c’est Pau-Oloron en 37 mn, bientôt 25 mn, quand la route met 45mn à 1h30

 le rail, c’est la modernité du train (toilette, lecture, repos, portable, tél, audio, etc)

 le rail, c’est le respect de l’Usager-Citoyen-Contribuable dans le « Service Public »

Ce rail modernisé, c’est ce dont le Béarn a besoin !
Les installations ferroviaires, qui ont été tellement malmenées par le lobby routier - et aujourd’hui encore avec un projet pharaonique entre Poey-de-Lescar et Gabarn , 4ème voie routière sur une trentaine de kms pour un prétendu désenclavement du Béarn– sont précieuses pour vivre le présent et préparer l’avenir. Elles doivent se moderniser pour répondre parfaitement aux besoins de la population béarnaise.
 Inutile de bétonner nos campagnes !

 La route tue... pas le chemin de fer ! Alors,
 ARRÊTONS LA FOLIE DU TOUT-ROUTIER !

 Pour tout renseignement et proposition :
 D.U.T. Aquitaine Grand-Pau
 La Pépinière
 4/8 Av Robert Schumann
 64000 Pau

 dut.aquitainegrand-pau@laposte.net


 

Voie Férrée Pau-Canfranc :
Le Ministère des Tranports
répond à la DUT

 


 

 


Documents joints

Déclaration conjointe des Ministres espagnol (…)