Par : webmestre
Publié : 24 août 2010

La ligne Pau-Canfranc

La DUT exige la réouverture rapide du Transpyrénéen du Somport : Pau-Canfranc-Saragosse. Quarante ans de tergiversations et d’atermoiements, ça suffit !!

 La réouverture de cette ligne est indispensable au désenclavement du bassin de l’Adour. Elle permet en effet :

>> une liaison ferroviaire directe sans rupture de charge avec la plate forme intermodale de Saragosse, plaque tournante de la péninsule ibérique sachant que l’écartement international déjà présent à Huesca sera prolongé jusqu’à Canfranc. Elle génèrera un trafic fret économiquement viable et évitera une noria de camions en vallée d’Aspe. Elle sera la première ligne à écartement international à franchir les Pyrénées Occidentales.
>> une liaison confortable et rapide de Pau à Saragosse et Madrid : 3h20 pour Saragosse, 4h30 pour Madrid soit une heure de moins que Pau-Paris. Toulouse bénéficiera aussi de cette réouverture.
>> un désenclavement de la vallée d’Aspe.
>> un développement touristique de part et d’autre des Pyrénées et la relance des pèlerinages vers Lourdes et Saragosse.

Cette réouverture peut se faire en 3 ans et pour un coût dix fois inférieur à la construction d’une autoroute.
Nous comptons sur vous pour que, avec les associations amies, nos actions aboutissent enfin au démarrage des chantiers.